mardi 4 juillet 2017

To the moon and back

En Mars dernier nous avons fêté avec nos familles respectives et nos ami(e)s proches le 1er anniversaire de Lilian et Maël ainsi que les 4ans de Clément.

Pour cette journée commune nous avions fait le choix du thème de l'espace qui reunit à la fois le coté rêves étoilés, la douceur que nous voulions pour les petits et le coté découverte et aventure pour Clément. 

Des étoiles colorées par ci par là,

Une urne en forme de fusée réalisée avec des matériaux de recup et de la peinture par mes loulous

et THE gateau: Notre tout 1er Gravity Cake!

Je vous laisse découvrir tout ca avec quelques photos





 Une chouette journée remplie d'amour et de bonne humeur! 

Lilian et Maël ont eu la bonne idée de faire la sieste une fois les invités arrivés... Ils n'ont pas "soufflé" leur bougie mais étaient en pleine forme pour deballer leurs nombreux cadeaux en fin de journée. 

Nous leurs avons offert une remorque à vélo pour de chouettes promenades tous les 6.

Je reviendrai vous parler tres vite du prochain anniversaire: les 7ans de Raphaël!

mardi 27 juin 2017

Petites recettes pour bébés gourmands

Pas autant que j'aimerai, mais il m'arrive de cuisiner pour mes 2 bébés gloutons.

J'aime leurs faire découvrir de nouvelles saveurs & textures.

Aujourd'hui, je vous propose de partager avec vous 3 recettes qu'ils adorent:


- Un plat complet pour le midi contenant légumes, féculents et viande

- Une compote de fruits

- Un plat pour le diner avec légumes et féculents



Je vous indique les quantités pour 2, sachant qu'en général je les double pour en avoir également pour le lendemain et ne pas passer trop de temps en cuine

Moussaka version bébé au Cookéo

Ingrédients:
 - 200g d'aubergine
- 120g de concassé de tomates
- 80g de carottes
- 40 g d'agneau ou de boeuf haché
- 60g de petites pates
- Un peu d'oignon
- du thym

Pour la béchamel:
8g de beurre
10g de farine
20cl de lait

- Eplucher et couper en petits morceaux aubergines et carottes

- Placer le tout dans le panier vapeur 

- Ajouter une branche de thym et 200ml d'eau

- C'est parti pour 10min en mode "Cuisson sous pression"

- Pendant ce temps, faites revenir à la poele les oignons ainsi que la viande (quand je manque de temps je les met dans le cookeo, mais les différents gouts sont un peu masqués)

- Preparer la béchamel: Faites fondre le beurre dans une casserolle, y ajouter la farine puis le lait puis remuer en fonction de la consistance souhaitée

- Faites cuire les petites pates

- Une fois les legumes cuits à la vapeur, les mixer avec le concassé de tomates, la viande et les oignons, sans oublier d'enlever la branche de thym.

- Y ajouter les petites pates, mélanger

- Verser le tout dans des petits récamequins allant au four

- Recouvrir de béchamel

Le petit plus:
Y ajouter un peu de feta rapé et faire gratiner au four quelques minutes

Compote pomme/frais

Ingrédients pour 4 portions de compotes:
 6 belles pommes
250g de fraises
Un peu de rhubarbe, ou un peu de menthe, ou un peu de vanille


- Eplucher et couper les fruits

- Lee placer dans la cuve en ajoutant 50ml d'eau
-10min de cuisson sous pression et le tour est joué

Parfois je mixe
Parfois j'écrase seulement
Parfois j'ajoute les morceaux de biscuits écrasés (ils adorent!)


Purée Patate douce, carotte et une pointe de Curry 

Ingrédients:

200 g de patate douce
100 g de carotte
une noisette de beurre (facultatif)

- Eplucher et couper les légumes- Lee placer dans le panier vapeur en ajoutant 200ml d'eau
-10min de cuisson sous pression et le tour est joué


J'y ajoute souvent un peu de crème fraiche pour adoucir et d'épices (Curry ou Cumin) pour parfumer un peu la purée



Et vous, vous cuisinez pour vos bébés?
Quels sont leurs repas préférés du moment?
  

jeudi 22 juin 2017

Comme un second souffle

Ce soir quand je vous écris j'ai l'impression de revenir de loin... Et pourtant pendant ces 9 mois d'absence sur la blogosphère, je ne suis pas partie bien loin.

Ce blog je l'ai toujours voulu vrai, à mon image. Alors je vais vous ouvrir un peu mon "jardin secret" parce que la maternité (pardon la parentalité!) ce n'est pas que des bisounours et des paillettes.

J'ai tenté pendant quelques temps de continuer de vivre, d'écrire et de partager comme si tout allait bien. Mais le tourbillon de la vie l'a emporté: les journées bien rythmées, les nuits écourtées, les microbes multipliés, le temps qui file, les panières de linge à n'en plus finir, les factures, les mauvaises nouvelles, la fatigue qui s'installe...

Je ne te parle pas de la fatigue d'un lendemain de soirée ou d'une semaine de boulot bien chargée... Je te parle d'une fatigue qui s'installe sans vraiment que tu t'en rendes compte. Elle est viceuse, petit à petit elle fait son nid, et devient de plus en plus envahissante et intense. Elle est là, toujours là, même apès une bonne nuit de sommeil. Je me sens débordée... submergée par cette vie qui défile à 2000 à l'heure. Je me sens parfois nulle, incapable, perdue. Je culpabilise de toutes ces pensées négatives alors que mes enfants sont tous les 4 des bouilles d'amour avec de l'amour et de la bonne humeur à revendre. Je suis en congé parental, je l'ai choisi. Alors je dois assurer.

Un après midi je tombe de fatigue sur le canapé entre 2 piles énormes de linges à plier. Je décide malgré tout de m'accorder quelques minutes devant la télé pendant que mes minus dorment et que les grands sont à l'école. Par le plus grand des hasards je met l'émission 1001 vies sur France 2, celle ci parle du "Burn out parental". J'ai écouté et énormement pleuré. Chaque phrase résonne en moi. Ces femmes mettent des mots sur mes maux. Une révélation... 

J'ai séché mes larmes, je suis allée chercher mes enfants à l'école en me faisant la promesse de me prendre en mains avant qu'il ne soit trop tard... Je dois reprendre mon souffle.

Une semaine après on partait en vacances à la montagne tous les 6. Si vous saviez comme ces quelques jours m'ont fait du bien, si vous saviez comme j'avais besoin de ce bol d'air avec eux tout simplement (Merci soeurette pour votre accueil)

A notre retour, 

j'ai relaché la pression quant aux taches ménagères

J'ai appris à m'écouter, à respecter mon corps et ses limites

J'essaie de ne plus tout prendre sur moi, à dire les choses 

J'ai appris sur moi même, sur ce que je voulais et ne voulais pas

J'ai appris à me surpasser, à donner le meilleur de moi même    

Je tente de prendre du temps avec chacun de mes enfants pour des moments de qualité dès que possible

On laisse les enfants (tous les enfants!) de temps en temps pour une soirée, un weekend en amoureux

On a inscrit les petits à la crêche pour Septembre 

Je vais reprendre le travail

J'ai compris que pour rendre mes enfants heureux il fallait que je le sois également 

Je ne culpabilise plus de lâcher prise de temps en temps

Parce que mes enfants se souviendront sûrement des bons moments passés ensemble et n'en ont rien à secouer de manger des pâtes un peu trop souvent

...

Le travail est encore long, je le sais. Il y a toujours des jours avec et des jours sans mais je sais que dorénavant je marche à ma vitesse dans la bonne direction 

Ecrire ce billet n'a pas été facile. J'ai longtemps hésité à le publier. Mais je ne pouvais pas continuer ce blog "comme ci de rien était". Écrire , c'est un pas de plus dans la bonne direction pour moi et je me dis que si je peux aider d'autres mamans/papas en partageant "l'envers du décor
" et bien j'en serai ravie.

Je ne pouvais pas conclure ce billet un peu trop tristoune à mon gout sans vous partager en vrac quelques petits et grands bonheurs qui ont aussi eu lieu durant mon absence. 

La vie n'est jamais entièrement rose ou noire, elle est faite de nuances à apprécier à leurs justes valeurs pour continuer d'avancer.
















& avant de vous laisser, je voudrais partager avec vous 3 blogs que j'ai énormement lu et qui m'ont été d'une aide précieuse:

Quatre enfants

Le syndrome du neurone unique

Fabuleuses au foyer   

jeudi 13 octobre 2016

6 mois de vous, 6 mois de nous

Voila un peu plus de 6 mois que vous êtes entrés dans nos vies.
 
Une demi année que nous apprenons à être parents de famille nombreuse.
 
Que nos journées sont bien rythmées & nos nuits aussi.

Que vous attirez les regards, et les questions.
 
Que vous êtes tous les 2 de plus en plus complices.
 
Que vos grands frères sont aux petits soins pour vous.
 


 
Vous,
 


nos Bébous,
 
nos 2 amours de bébés nés le même jour du même amour et pourtant si différents.
 
 
L'un est couche tard
L'autre est lêve tôt.
 
L'un est dort facilement en journée
L'autre beaucoup moins.
 
 
L'un s'endort seul posé n'importe où
L'autre a besoin de contact, de câlin.
 
L'un boude de plus en plus le lait et raffole de purées & compotes
L'autre ne louperait son bibi pour rien au monde.
 
L'un adore se promener en porte bébé ou écharpe
L'autre beaucoup moins.
 
L'un a une tétine,
L'autre non.
 
L'un est rieur,
L'autre est charmeur.
 
L'un ressemble à Loulou,
L'autre plutôt à Chouchou.
 
 
Vous devenez petit à petit 2 amours de bébé bien distincts mais unis par un lien si précieux, celui de la gémellité. Quel beau cadeau de la vie!

lundi 19 septembre 2016

Nouvelle rentrée, nouveaux rythmes & nouvelle (non) organisation

Il faut avouer, avant d'avoir des enfants on était loin d'être les rois de l'organisation. Avec l'arrivée du 1er, notre non-organisation passait encore. Avec le 2eme ça s'est corsé. Et là avec les bebous, c'était plus possible... Il à fallut se rendre à l'évidence et s'y mettre.

Sans aucune prétention, voici quelques trucs qui nous aident au quotidien. Une évidence pour certain(e)s, mais pas forcément pour tous ;)

- La base: "Diviser pour mieux regnier", on répartit les tâches. Forcement je suis beaucoup plus à la maison que mon chéri qui travaille mais ca ne veut pas dire pour autant qu'il se tourne les pouces, loin de là.

- Niveau équipement à la maison, nous avons 3 alliés de choc que j'ai nommé:
 
M'sieur lave-linge d'une capacité de 8kg
(et ce n'est pas de trop)

M'sieur le congélateur qui nous permet de faire des provisions 

& M'sieur Cookéo qui nous mijote de temps en temps en toute sécurité des bons petits plats pendant que nous sommes occupés ailleurs qu'en cuisine. 

- Nous faisons nos menus à la semaine:
Un peu rebarbatif au départ mais on y gagne tellement: Economies, moins de gachis, des repas plus équilibrés, plus variés et on évite de se creuser la tête chaque soir pour savoir ce qu'on mange, il n'y a qu'à regarder sur le cahier. Et quand je suis à court d'idées, je tourne les pages de mon cahier en arrière pour aller m'inspirer dans les semaines précédentes.

- Les courses au supermarché avec 4 enfants, 1 poussette double... C'est juste impossible. Alors, on fait une commande au Drive par semaine, et pour les produits frais, les oublis... Nous allons à la superette du centre ville de temps en temps.

- Le bain des enfants c'est 1 jour sur 2: Un jour les grands, le lendemain les petits. Sauf si grosses chaleurs, activités craspouilles ou je ne sais quoi. 

- Je m'oblige à faire au minimum une lessive par jour. Avec une famille de 6 le linge sale s'entasse très très vite et rattraper le retard peut s'averer etre un vrai challenge.

- Un de nos maitres mot est l'anticipation. Un moment de calme dans la journée (Ca arrive si si je vous assure!) hop je prépare les doses de lait pour les prochains biberons, j'épluche les legumes pour le soir, je met la table par exemple.

- Les enfants participent à leurs niveaux aux différentes taches de la maison. Ranger, trier, nettoyer, preparer les vetements pour le lendemain, cuisiner... ca les responsabilise et ils adorent ca.

- On a la chance d'avoir nos familles pas très loin. Alors de temps en temps on laisse les enfants (parfois 2, parfois 4) pour prendre le temps de profiter différemment.

& puis de temps en temps on a besoin de non-organisation. Besoin d'oublier tout ca le temps d'une journée, d'un weekend... On s'autorise alors, sans culpabiliser, à lâcher prise. On ne cuisine pas, on ne range pas, on profite des enfants, du jardin, de la maison, on prend du temps pour nous...

& le reste attendra. 

Une bouffée d'oxygène vitale pour maintenir ce rythme de vie soutenu.